Évaluation & Examens

Nouveau livret scolaire

A compter de la rentrée 2016, dans toutes  les écoles et tous les collèges, du C.P. à la Troisième, un seul et même modèle de livret scolaire sera utilisé.
Désormais, les élèves n’auront qu’un seul document édité trimestriellement et détaillant leur niveau par matière et leurs appréciations générales, ainsi que les projets menés : le bulletin trimestriel.
Les notes ne sont pas supprimées, liberté est laissée aux équipes pédagogiques d’évaluer comme elles le pensent pertinent. Les moyennes seront indiquées sur les bulletins trimestriels en collège.
Les bulletins trimestriels ne seront accessibles par l’Éducation nationale que pendant la durée du cycle. Seuls les bilans globaux (fin de CE2, de sixième et de troisième) suivent les élèves jusqu’au terme de leur scolarité au collège.

A la fin de chaque cycle (CE2, 6e et 3e)

Un bilan de fin de cycle

comprenant une évaluation du niveau de maîtrise de chacune des composantes du premier domaine et de chacun des quatre autres domaines du socle de connaissances, de compétences et de culture.

selon 4 niveaux de maitrise : maîtrise insuffisante, fragile, satisfaisante ou très bonne

Nouveau bulletin trimestriel

À la fin de chaque trimestre, un bilan trimestriel détaillant :

au recto, le niveau des élèves par matière

au verso, les appréciations générales et les projets  et les parcours menés

ce modèle national est construit sur un format identique du CP à la 3e

Nouveau Brevet des collèges

Le contrôle continu : il représente 400 points du nouveau brevet correspondant à l’évaluation des huit champs d’apprentissage du socle commun. Ces points sont déterminés lors du conseil de classe du dernier trimestre de la classe de Troisième. L’élève peut, sur chaque champ, recevoir :

  • Maîtrise insuffisante : 10 points
  • Maîtrise fragile : 20 points
  • Maîtrise satisfaisante : 35 points
  • Très bonne maîtrise : 50 points


Le contrôle terminal
: il représente 400 points répartis sur 3 jours d’épreuves :

  1. Le français (3h) : à partir d’un extrait de texte littéraire et éventuellement d’une image, évaluation des compétences linguistiques (grammaire – dont réécriture-, lexique…) et des compétences de compréhension et d’interprétation + dictée + rédaction
  2. Les mathématiques (2h) : exercices, dont certains assortis de tableaux ou de schémas, et dont un exercice d’informatique
  3. L’histoire et géographie (2h) : analyse et compréhension de documents + utilisation des repères historiques et géographiques + mobilisation des compétences de l’enseignement moral et civique
  4. Les sciences (1h) (2 disciplines sur les 3) : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie
  5. L’épreuve orale de 15 minutes (10 min d’exposé et 5 min d’entretien) est évaluée sur 100 points.

L’élève est reçu s’il atteint le niveau des 400 points sur 800.

Les mentions seront attribuées selon le barème suivant :

  • Assez bien à partir de 480 points,
  • Bien à partir de 560 points,
  • Très bien à partir de 640 points.
2017_dnb_infog

Plus d’informations ? Consultez le site du Ministère de l’Éducation Nationale.

Attestation de Sécurité Routière

Il existe deux attestations de sécurité routière délivrées aux collégiens durant leur scolarité. L’attestation de sécurité routière de niveau 1 se déroule en classe de cinquième, et le niveau 2 en classe de troisième. L’A.S.S.R. 1 donne au lauréat le droit de conduire un cyclomoteur, avec quelques heures d’école de conduite et l’A.S.S.R.  2 permet, à partir de 15 ans, de s’inscrire à la conduite accompagnée en attendant de passer son permis voiture. L’attestation d’obtention de ce niveau sera exigé par toute école de conduite pour l’inscription.
Pour ceux échouent à l’épreuve, un rattrapage unique est prévu au mois de mai.

ASSR 1 : obligatoire pour s’inscrire au BSR (conduite de cyclomoteur de – 50 cm3)

ASSR 2 : obligatoire pour s’inscrire au permis de conduire

En cas d’échec (plus de 10 erreurs), un rattrapage est possible le mois suivant

Premiers Secours - PSC1

Chaque élève devient un acteur de sécurité civile à part entière, en obtenant les compétences du PSC1  – Prévention et secours civiques de niveau 1 – ce qui, en cas d’accident, le positionne comme le premier maillon de la chaîne de secours en France. Il pourra dès lors démontrer ses capacités à mettre en œuvre une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes de premiers secours.

L’organisation de la formation au collège s’adresse avant tout aux élèves de quatrième et éventuellement ceux de troisième qui ne seraient pas formés au PSC1.

Sensibilisation à la prévention des risques

Information sur la mission des services de secours

Formation aux premiers secours

Enseignement des règles générales de sécurité